La Grabelloise le Sauciron Saucisson médaillé de l’Hérault 34790 Grabels

La Grabelloise


Téléphone

E-mail

Adresse

7 rue du château , Grabels, Occitanie, 34790, FRANCE

La Grabelloise le Sauciron Saucisson médaillé de l’Hérault 34790 Grabels De nombreuses personnes pensent que la charcuterie a un effet néfaste sur la santé et qu’il vaut mieux ne pas en consommer. Mais cette affirmation est-elle vraie ? Pour l’entreprise de charcuterie La Grabelloise le Sauciron Saucisson médaillé de l’Hérault 34790 Grabels qui propose des saucissons, il s’agit d’une mauvaise interprétation. Avant de s’intéresser à l’argument que nous propose cette entreprise, il convient d‘en savoir un peu plus sur elle. A PROPOSE DE LA GRABELLOISE Située à Grabels dans le département d’Hérault, La Grabelloise est une structure de charcuterie de longue date. Elle propose des produits de très bonne qualité et hygiéniques. Pour ce qui est de sa politique, elle pense avant tout au bien-être de ses clients. Ce sont là deux exemples des qualités qui ont permis à l’entreprise de se forger une excellente réputation. Bien entendu, elle propose des saucissons et elle en est même sortie médaillé de l’Hérault. Si vous recherchez donc le meilleur saucisson de France, passez votre commande chez La Grabelloise. Qu’il s’agisse de saucisson rond ou de toute autre forme que vous désirez avoir, l’entreprise vous le fournira. Mais pourquoi cette entreprise propose-t-elle ces produits alors que la majeure partie de la population semble croire que ce n’est pas bon pour la santé ? LE SAUCISSON : IL Y A-T-IL DU BON ? C’est une préoccupation légitime, mais la réponse est un OUI. En effet, le saucisson est avant tout de la viande crue. Même s’il prend par un processus d’acidification et de déshydratation, il contient aussi des matières favorables pour le bon fonctionnement de l’organisme. Par ailleurs, le processus qui y est appliqué est surtout pour permettre de le conserver au frais sans pour autant le rendre toxique. S’il faut donc faire le point de ce qu’il contient de bon pour l’organisme, voici une liste : - Lipides : le saucisson contient en moyenne 20 à 22% de lipide. Inutile de rappeler l’importance de ce nutriment pour l’organisme. - Protéines : comme signalé plus haut, le saucisson est aussi de la viande. De ce fait, il contient des protéines qui sont indispensables pour notre bien-être. - Zinc : de nombreuses personnes ignorent ce point, mais c’est réel. Le saucisson contient du zinc. On précise qu’il s’agit d’un oligoélément indispensable pour l’organisme. Il est vrai qu’il n’en propose pas autant que les fruits, mais il fallait le souligner. - Vitamine B1 : cette vitamine est essentielle à la transformation du glucose en énergie. Son rôle n’est donc pas négligeable. - On finit cette liste avec les calories : vous vous en doutez certainement, mais sa teneur en calories n’est pas des moindres puisqu’elle s’élève à 410 kcal pour 100g de saucisson. QUEL EST ALORS LE RÉEL PROBLÈME AVEC LA CHARCUTERIE ET LE SAUCISSON EN PARTICULIER ? Si aujourd’hui, beaucoup s’accordent à dévaloriser le saucisson, c’est en fait en raison de la fréquence de consommation. Comme on le dit, « L’abus en toute chose nuit ». De nombreuses personnes se laissent emporter à chaque repas, par le goût agréable de cet aliment. Or, c’est un aliment salé avec une bonne dose de graisse. Consommé de manière régulière, il est évident que ce sera nuisible pour votre corps. Le sel en particulier ne fait pas bon ménage avec l’hypertension. C’est pour cela qu’il ne faut pas exagérer. Il est conseillé de ne prendre que 2 ou 3 tranches en entrée et de ne pas en prendre chaque jour. Pour un enfant de moins de 3 ans ou une femme enceinte, c’est fortement déconseillé. Il en va de même pour les personnes souffrant d’hypertension. Pour ceux ayant moins de 10 ans, 2 ou 3 tranches devraient faire l’affaire. Les adultes eux ne devraient pas excéder les 40g. Retenez bien que ce sera une consommation occasionnelle. A PROPOS DU SAUCISSON MÉDAILLE DE L’HÉRAULT Cette charcuterie, reconnue par les gourmets, porte un nom désormais déposé. Grabels tient son champion du monde ! Et c’est un saucisson. L’épicerie-boucherie La Grabelloise a eu du flair en présentant sa spécialité lors de la 1re édition du Mondial Rabelais du saucisson, tenue à Vanosc dans l’Ardèche, les 9 et 10 juin derniers. "On ne savait pas trop où on allait vu que c’était une première édition, on a envoyé nos échantillons, c’est comme cela qu’on a été sélectionné", raconte Sébastien Micol, le patron. Ce sont plus de 1 500 échantillons que les organisateurs ardéchois ont reçus. Les saucissons sont venus du monde entier, de quinze pays différents. Parmi tout ce beau monde, le petit bijou grabellois a fait bonne figure, il s’est hissé au 1er rang et a décroché la médaille 3 étoiles dans la catégorie fantaisie. Il faut savoir que de fantaisie il n’en manque point le Sauciron ! Il est rond comme un fromage, confectionné sans boyau et subtilement parfumé au piment d’Espelette. On pourrait le comparer au déjà célèbre béret basque dans sa forme mais ne vous laissez pas avoir : la recette est maison. Il est entièrement réalisé sur place de façon artisanale. La viande de porc, issue de cochons nourris au grain, passe dans le hachoir, la chair est assaisonnée selon un secret bien gardé, puis le Sauciron est façonné selon plusieurs tailles pour satisfaire petites et grandes faims. Ensuite, il est laissé sur des clayettes pour une période d’affinage assez longue, avant d’être proposé à la vente, bien sec, soit tel quel, soit sous vide déjà tranché fin, prêt à emporter. Le must ! Les spécialistes en Ardèche l’ont qualifié de produit exceptionnel. L’équipe de La Grabelloise en sort 800 kg par mois. Dans les contrées du Massif Central il s’en est vendu plus de 1 500 en deux jours. Une folie ! Depuis, les contacts affluent de Suède, de Belgique, du Québec… Et de partout en France. Dans la région de Montpellier, le commerçant ravitaille des épiceries, des charcuteries et des marchés. L’entreprise emploie déjà entre 5 à 7 salariés, selon son activité commerciale, dont Luc Navarro, l’ancien propriétaire, lui-même boucher. Tous deux, avec Stéphane, ont su unir leurs talents. Ils en sont aujourd’hui amplement récompensés et bien au-delà de leurs espérances. Stéphane Micol espère pouvoir se développer et la gamme du Sauciron a un bel avenir. Deux autres versions sont annoncées : à l’anis et à l’huile d’olive. Contact : 04 67 10 90 99.

 



La Grabelloise